Rooftop Safety

Mois de la prévention des chutes : Changer le discours sur la sécurité des toits

Mois de la prévention des chutes : Changer le discours sur la sécurité des toits

Le mois de novembre marque le mois de la prévention des chutes au Canada : un rappel annuel que la sécurité des travailleurs en hauteur est une responsabilité partagée. Les chutes évitables restent une réalité qui donne à réfléchir, et les toits présentent un ensemble de défis qui leur sont propres. Alors que le Skyline Group entame un mois consacré à la prévention des chutes, nous explorons comment les gestionnaires de bâtiments peuvent combiner sensibilisation et action pour transformer le discours actuel sur les chutes de toits.

Ce mois important nous rappelle que les chutes ne sont pas seulement des accidents ; elles constituent un problème mondial qui peut avoir des conséquences dévastatrices. Certaines statistiques récentes soulignent l’importance de créer des stratégies préventives pour les dangers qui peuvent conduire à une chute de hauteur :

Chaque chute n’est pas seulement une statistique ; elle représente une personne dont la vie a été profondément affectée, ainsi que sa famille. Toutefois, si ces chiffres peuvent sembler impressionnants, il est encourageant de constater que la grande majorité des chutes peuvent être évitées.

Changer le récit par la sensibilisation et l’action

Si nous sommes tous responsables du maintien de la santé et de la sécurité, les gestionnaires de bâtiments jouent un rôle essentiel dans la prévention des chutes de toits. L’un des outils les plus efficaces dans la lutte contre les chutes est la hiérarchie des contrôles, mise en évidence dans l’infographie ci-dessous.

 

La hiérarchie des contrôles est une approche systématique de l’atténuation des risques, qui met l’accent sur la prévention en tant que pierre angulaire de la sécurité. Il classe les mesures de contrôle en cinq niveaux distincts, chacun s’appuyant sur l’autre pour créer un filet de sécurité complet.

Dans la lutte contre les chutes de toit, un véritable changement peut être obtenu en intégrant la compréhension de cette hiérarchie à la mise en œuvre d’une infrastructure de sécurité robuste. En passant en revue chaque élément de la hiérarchie de sécurité, prenez le temps de réfléchir à la manière dont cette méthodologie peut être appliquée à votre environnement de toiture.

Explication de la hiérarchie des contrôles

1. Élimination

Au plus haut niveau de la hiérarchie des contrôles se trouve l' »élimination ». Il s’agit de l’approche la plus complète et la plus efficace pour atténuer les risques sur le lieu de travail. Par essence, l’élimination consiste à supprimer entièrement le danger, et donc les risques qui y sont associés.

Le principe d’élimination s’aligne sur le concept fondamental selon lequel la manière la plus sûre de traiter un danger est de s’assurer qu’il n’existe plus. Dans un scénario idéal, l’élimination se traduit par un lieu de travail où le danger n’est plus présent et où, par conséquent, il n’y a plus de risque de préjudice.

Si l’élimination est la mesure de contrôle la plus efficace, c’est aussi la plus difficile à mettre en œuvre. Elle nécessite souvent de repenser fondamentalement les processus, les systèmes et les infrastructures. Cependant, lorsqu’il est mis en œuvre avec succès, il offre des niveaux inégalés de sécurité et de protection pour les travailleurs.

Bien que l’élimination soit la mesure de contrôle la plus efficace, elle n’est pas toujours réalisable dans toutes les situations. Dans ce cas, les organisations doivent descendre dans la hiérarchie pour envisager d’autres mesures de contrôle telles que la substitution, les contrôles techniques, les contrôles administratifs et les équipements de protection individuelle. Néanmoins, la recherche de l’élimination devrait toujours être au premier plan de la planification de la sécurité, car elle représente l’étalon-or de la réduction des risques.

2. La substitution

La substitution est le niveau suivant dans la hiérarchie des contrôles lorsque l’élimination n’est pas possible. Il s’agit de remplacer une matière, un équipement ou un processus dangereux par une alternative moins dangereuse. L’essence de la substitution est de remplacer le danger par quelque chose de plus sûr, réduisant ainsi le risque pour les travailleurs.

Le processus de substitution commence par une évaluation approfondie du danger, des risques associés et des alternatives potentielles. Il est essentiel de s’assurer que le remplacement est réellement moins dangereux et qu’il n’introduit pas de nouveaux risques ou dangers qui pourraient être tout aussi ou plus dangereux. Une attention particulière doit être accordée à l’évaluation des niveaux de risque comparés entre le danger existant et le substitut proposé.

La substitution peut améliorer considérablement la sécurité sur le lieu de travail en réduisant les risques inhérents à une tâche ou à un processus particulier. Toutefois, il est important de reconnaître que la substitution n’est pas toujours évidente et qu’il convient d’examiner attentivement la question pour s’assurer que l’alternative est réellement plus sûre. Lorsqu’elle est effectuée correctement, la substitution est un moyen efficace de réduire les risques et de promouvoir un environnement de travail plus sûr et plus sain pour les employés.

3. Contrôles techniques

Lorsque l’élimination ou la substitution ne sont pas viables, les contrôles techniques entrent en jeu. Il peut s’agir de modifications physiques de l’environnement du toit qui réduisent le risque. Ils peuvent également être axés sur les processus. Les solutions de sécurité conçues et installées sur le toit séparent le travailleur du toit des risques de chute à proximité. La solution est appliquée sur le site du danger avant que celui-ci n’entre en contact avec le travailleur de la toiture. En contrôlant l’exposition au danger, vous pouvez en réduire l’impact. Parmi les exemples de contrôles techniques d’une solution basée sur un produit, on peut citer l’inclusion de garde-corps de toit, de passerelles dédiées, de plates-formes de travail ou de surfaces antidérapantes pour atténuer le risque potentiel de chute. Le garde-corps ne supprimera pas le risque de chute puisque vous travaillez toujours sur le toit, mais il créera une barrière fixe entre vous et le danger, vous en séparant finalement. N’oubliez pas qu’un élément important d’un système de contrôle technique est qu’il ne dépend pas de la formation du travailleur, comme c’est le cas pour l’utilisation d’une longe de protection contre les chutes.

  • Skyline recommande : Les garde-corps/barrières et les échelles d’accès sont les deux demandes les plus courantes. Conçus pour être robustes et fiables, nos garde-corps et barrières créent une formidable barrière de protection, garantissant que les périmètres et les ouvertures des toits sont protégés contre les chutes. Par ailleurs, nos échelles d’accès permettent un accès vertical sécurisé, un contrôle technique crucial pour prévenir les chutes lors de l’ascension et de la descente. En associant ces solutions à des systèmes de passerelles et de plates-formes, les propriétaires de bâtiments peuvent créer des passages sûrs pour les piétons et les travailleurs sur le toit.

4. Contrôles administratifs

Au-delà des modifications physiques, les contrôles administratifs se concentrent sur la modification des pratiques et des procédures de travail. Il peut s’agir de programmer les travaux sur les toits lorsque les conditions météorologiques sont favorables, de mettre en œuvre des programmes de formation complets et d’établir des protocoles clairs pour l’accès aux toits.

  • Skyline recommande : Les études de dangers sont un excellent moyen de comprendre la configuration de votre toit. Nos évaluations et audits experts offrent aux gestionnaires de bâtiments des informations et des recommandations précieuses. Ce service soutient le développement de contrôles administratifs et de politiques efficaces pour améliorer la sécurité sur les toits. En plus d’aider les gestionnaires de bâtiments à élaborer un plan de sécurité complet, nos experts les aideront à concevoir diverses procédures et politiques concernant le travail en toute sécurité sur les plans de travail ou en hauteur. Cela permet non seulement d’améliorer les contrôles administratifs, mais aussi de promouvoir une culture de la sécurité dans l’ensemble de l’organisation. D’après notre expérience, les contrôles administratifs doivent toujours être envisagés, même lorsque des contrôles techniques sont en place, il n’est jamais mauvais de comprendre si des améliorations peuvent être apportées à vos processus et procédures de travail lorsque vous êtes sur le toit.

5. Équipement de protection individuelle (EPI)

L’EPI représente la dernière ligne de défense dans la hiérarchie, fournissant une couche supplémentaire de sécurité et une mesure préventive forte contre les blessures. Il comprend des équipements de sécurité tels que des harnais, des casques et des lunettes de sécurité. Bien que vital, l’EPI ne doit pas être la première ou la seule méthode de protection ; il doit compléter les autres mesures de contrôle. Par exemple, dans un scénario où un travailleur entretient un système de chauffage, de ventilation et de climatisation près d’un bord de toit équipé d’un garde-corps, ce dernier représente une solution technique. Cependant, les solutions EPI telles que les gants, les casques, les gilets à haute visibilité et les systèmes d’arrêt des chutes (longes) peuvent être combinées avec le garde-corps pour renforcer la sécurité au cœur de vos opérations sur les toits. Si nous concentrons notre attention sur les longes et les solutions d’arrêt des chutes, l’EPI se trouve au bas de la hiérarchie car il n’est utilisé que lorsqu’une chute se produit. Personne ne veut tester son EPI, un couvreur préférerait ne pas tomber du tout, c’est pourquoi il peut être considéré comme complémentaire.

  • Skyline recommande : Les solutions d’EPI doivent être examinées avec soin, en tenant compte des exigences de votre environnement de travail et des travailleurs qui les utilisent. Il n’existe pas d’approche unique en matière d’EPI. Au contraire, il est essentiel de travailler avec votre partenaire en matière de sécurité pour identifier les opportunités où l’ajout d’EPI peut compléter d’autres contrôles de sécurité. Que ce soit par le biais de notre service d’inspection annuelle ou de notre programme de formation  » Lunch and Learn« , les experts de Skyline sont à votre disposition pour examiner l’environnement de votre toiture et recommander des EPI qui seraient une solution vitale.

Application de la hiérarchie des contrôles sur votre toit

Vous vous demandez peut-être : « Comment puis-je utiliser la hiérarchie des contrôles dans mon application ? Nous vous recommandons de commencer par identifier les risques présents sur votre toit. Une fois défini, vous voulez passer du temps avec votre équipe et ceux qui travaillent sur le toit, en réfléchissant à la manière dont vous pouvez bloquer le chemin entre le travailleur et le danger. Une hiérarchie à la fois, en commençant par l’élimination, vous voulez créer une liste d’actions qui devraient être prises pour résoudre le danger. L’idéal est de dresser une liste de tous les risques et de toutes les mesures que vous pourriez prendre pour chaque hiérarchie. Lors de cette activité, demandez à l’équipe concernée :

  • Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque action à l’intérieur de chaque niveau hiérarchique ?
  • Les contrôles que vous souhaitez mettre en place sont-ils même réalisables ? Par exemple, le remplacement d’un produit chimique par une option plus sûre n’est peut-être pas envisageable, car cela modifierait le produit final que vous produisez.
  • C’est un point que l’on oublie souvent, mais cette action va-t-elle créer de nouveaux risques imprévus ? Nous ne voulons pas résoudre un danger en en créant un nouveau.

Ce processus prend du temps et il se peut que vous ayez besoin d’une solution plus rapide. Si la mise en œuvre d’une ou de plusieurs actions prend du temps, utilisez une ou plusieurs options de la hiérarchie inférieure pour commencer. Par exemple, vous pouvez utiliser l’équipement EPI en attendant la livraison et l’installation de la solution de sécurité « engineered controls » afin de créer d’urgence un environnement plus sûr.

 

En ce mois de la prévention de l’automne, impulsez un changement positif

Vous cherchez une feuille de travail pour commencer à appliquer la hiérarchie des contrôles ? Téléchargez notre modèle d’une page pour commencer.

La sécurité n’est pas une approche unique, et chez Skyline Group, nous fournissons des solutions sur mesure pour répondre aux défis uniques de chaque environnement de toit. Pour commencer à jouer votre propre rôle dans l’évolution de la sécurité des toits, contactez-nous pour une consultation gratuite ou consultez notre gamme complète de solutions de sécurité.

Share this article

Related Articles

snowed rooftop with guardrail

Assurer la conformité des garde-corps de toit des bâtiments commerciaux canadiens

Assurer la conformité des garde-corps de toit sur les bâtiments commerciaux canadiens n’est pas seulement une « meilleure pratique » – c’est une exigence légale et morale ...
Read More
top sky view of commercial building rooftop

Les avantages des solutions modulaires de sécurité sur les toits

Dans toute l’Amérique du Nord, les gestionnaires immobiliers et les propriétaires de bâtiments commerciaux adoptent des solutions modulaires de sécurité sur les toits à l’échelle ...
Read More
Vincenzo Cutrone smiling. Skyline Group

Série sur la sécurité élevée : Notre mission et notre vision avec Vincenzo Cutrone

Au Canada et ailleurs, la sécurité sur les toits est en pleine mutation. Peu de gens comprennent mieux ces changements que Vincenzo Cutrone, responsable du ...
Read More

CONTACTEZ-NOUS

Pour en savoir plus sur nos capacités.
Pour demander un devis.
Pour en savoir plus sur nos services.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

roof railing

TÉLÉCHARGER

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le Google Politique de confidentialité et Conditions d’utilisation  appliquer.
roof railing

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.