Rooftop Safety

Assurer la conformité des garde-corps de toit des bâtiments commerciaux canadiens

Assurer la conformité des garde-corps de toit des bâtiments commerciaux canadiens

Assurer la conformité des garde-corps de toit sur les bâtiments commerciaux canadiens n’est pas seulement une « meilleure pratique » – c’est une exigence légale et morale à laquelle vous êtes confronté en tant que gestionnaire de bâtiments ou propriétaire de biens immobiliers commerciaux. C’est particulièrement vrai dans le cas des systèmes de garde-corps pour toits – y compris les garde-corps et les parapluies – qui constituent des lignes de défense cruciales contre les chutes de hauteur.

Pour beaucoup de nos clients, le principal défi dans ce domaine est de comprendre et d’appliquer les codes de sécurité qui diffèrent considérablement d’une province à l’autre. En effet, bien que ces réglementations varient, il est généralement admis qu’il est essentiel de respecter le règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail et le code national du bâtiment du Canada. Nous approfondirons ce sujet plus loin dans cette ressource pédagogique.

Conformité des rampes de toit : Protéger les personnes, protéger les entreprises

Dame Justice et marteau avec livre de droit et drapeau du Canada en arrière-plan

Vos responsabilités vont bien au-delà du simple fait de cocher une case de conformité. Outre les investissements nécessaires pour protéger les entrepreneurs et les équipes de maintenance qui utilisent votre espace de travail surélevé, vous devez également protéger votre entreprise, tant du point de vue de la conformité légale que du maintien de l’intégrité de votre marque.

Pour illustrer ce point, prenons l’exemple d’une entreprise de l’Ontario qui a été condamnée à une lourde amende de 110 000 dollars après qu’un travailleur a été mortellement blessé. qu’un travailleur ait été mortellement blessé à la suite d’une chute sur le lieu de travail, avec une majoration de 25 % de l’amende infligée à la victime, conformément à la loi sur les infractions provinciales. Cette affaire souligne non seulement les répercussions financières du non-respect des normes de sécurité, mais aussi l’impact profond sur la sécurité et le bien-être des travailleurs. Outre ces points, elle met en évidence les conséquences que de tels incidents peuvent avoir sur la réputation d’une entreprise en matière de sécurité.

Comprendre les variations provinciales des codes de sécurité

Comme nous l’avons déjà mentionné, lorsqu’il examine les exigences de sécurité, le gestionnaire d’un bâtiment ou le propriétaire d’un bien immobilier commercial est largement influencé par l’endroit où se trouve le bien immobilier au Canada. Il peut également y avoir des différences subtiles en fonction de la localisation du bien dans la province, par exemple les exigences ou même les préférences peuvent différer entre Montréal et Québec. Toutefois, en règle générale, il est essentiel de connaître les lois sur la santé et la sécurité au travail qui exigent une action lorsqu’un travailleur risque de tomber d’une hauteur d’environ 3 mètres (10 pieds).

Dans la grande majorité des cas, la protection contre les chutes est requise lorsque :

  • D’autres moyens de protection contre les chutes ne sont pas disponibles ou possibles, tels que les garde-corps ;
  • Travail à une hauteur de 3 mètres ou plus (zones de travail permanentes et/ou temporaires) ;
  • Travailler à une hauteur inférieure à 3 mètres lorsque la surface en dessous peut causer une blessure plus grave que la simple chute (par exemple, machines ; risque de noyade dans l’eau ou un autre liquide ; réservoirs, cuves ou fosses ouverts contenant des matières dangereuses ; matières pouvant se déplacer) ;
  • Un travailleur peut tomber par une ouverture dans la surface de travail ; ou
  • Il est déterminé qu’une protection contre les chutes est nécessaire

Il est important de noter que si la protection contre les chutes est vitale, si un moyen d’empêcher l’accès au danger n’est pas possible, nous devons trouver une solution. C’est pourquoi les règles de sécurité peuvent exiger la mise en place d’un garde-corps, puis, s’il n’y a pas d’autre solution, d’un équipement de protection individuelle (tel qu’une longe). Ces deux solutions, les longes et les garde-corps, constituent une forme de protection contre les chutes, bien qu’une longe soit considérée comme réactive alors qu’un garde-corps est proactif.

Notre article Hiérarchie de la sécurité aborde ce sujet de manière plus détaillée, en expliquant chaque niveau de sécurité. Bien que les informations ci-dessus reflètent certains principes communs, vous pouvez vous attendre à ce que votre code de sécurité soit propre à votre province. Pour mettre en évidence certaines de ces différences, nous avons inclus un exemple ci-dessous. Veuillez noter qu’il existe de nombreuses facettes et exceptions à prendre en considération lors de l’examen des codes provinciaux de sécurité des toits. Par conséquent, nous n’avons inclus qu’un petit extrait du code provincial correspondant, afin de démontrer que travailler sur des projets à travers le Canada peut effectivement devenir un défi lorsqu’il s’agit de comprendre les exigences en matière de sécurité afin de concevoir une solution sûre.

  • Saskatchewan :

Code : Règlement sur la santé et la sécurité au travail, 2020 – Chapitre S-15.1 Reg 10

Zone de contrôle 9-4

(1) L’employeur ou l’entrepreneur veille à ce qu’une zone de contrôle :

(a) n’est utilisé que si un travailleur peut tomber d’une surface plane dans une zone de travail ; et

(b) a une largeur d’au moins 2 mètres mesurée à partir du bord non gardé.

(2) Lors de la traversée d’une zone de contrôle mentionnée au paragraphe (1), un travailleur :

(a) sous réserve du paragraphe (4), n’est pas tenu d’utiliser un système de protection contre les chutes, autre que la zone de contrôle, d’entrer ou de sortir de la zone de travail ; et

(b) doit suivre l’itinéraire le plus direct pour atteindre ou quitter le bord non gardé.

(3) L’employeur ou l’entrepreneur doit veiller à ce qu’une zone de contrôle soit clairement signalée par une ligne d’avertissement surélevée efficace ou par une autre méthode tout aussi efficace si un travailleur travaille à plus de 2 mètres d’une arête non protégée.

(4) L’employeur ou le contractant veille à ce qu’un travailleur qui doit travailler à l’intérieur de

une zone de contrôle utilise :

(a) un système de retenue de voyage ; ou

(b) un moyen aussi efficace qu’un système de retenue en voyage et qui

empêche le travailleur d’atteindre le bord non protégé.

Les informations ci-dessus sont extraites de des exigences de la Saskatchewan en matière de santé et de sécurité au travail de la Saskatchewan.

  • Québec :

Code : Chapitre S-2.1, r. 13 Règlement sur la santé et la sécurité au travail

354.1. Caractéristiques d’une ligne d’alerte : Une ligne d’alerte doit être

  1. continue et installée sur tous les côtés de la zone de travail qu’elle délimite ;
  2. placés à une distance de 2 m ou plus de tout endroit où un travailleur peut tomber de haut ;
  3. constitué d’une bande rigide, d’un câble ou d’une chaîne pouvant supporter une force de traction d’au moins 2,22 kN ;
  4. équipés de drapeaux en matériaux à haute visibilité et placés à des intervalles ne dépassant pas 2 m ;
  5. capable de résister à une charge de 100 N appliquée horizontalement au point le plus haut de la ligne ou verticalement à son point médian entre 2 piquets ;
  6. complété à chaque point d’accès, zone de stockage ou zone de levage par un chemin formé de 2 lignes parallèles d’une longueur maximale de 3 m. Lorsque le chemin d’accès commence au bord d’un toit, un garde-corps doit être installé sur le côté du toit, conformément au point 33.3, de manière à couvrir les 3 premiers mètres de part et d’autre du point de départ du chemin d’accès ; et
  7. installé de manière à ce que la ligne soit
    1. située entre 0,7 m au-dessus de la surface de travail au point le plus bas de la ligne et 1,2 m au-dessus de cette surface au point le plus haut ;
    2. soutenus par des chandelles placées à des intervalles ne dépassant pas 2,5 m ; et
    3. attachée à chaque chandelier, de sorte qu’une poussée sur la ligne entre deux chandeliers ne réduise pas la hauteur de la ligne entre les chandeliers adjacents d’une quantité équivalente.

Les informations ci-dessus sont extraites de Exigences du Québec en matière de santé et de sécurité au travail.

Les deux codes font référence aux lignes d’avertissement et sont conformes aux normes fédérales. Cependant, le Saskatchewan se concentre sur l’application de la ligne, tandis que le Québec inclut des directives de conception très strictes pour le produit lui-même. Cela signifie que toutes les lignes de clochardage conformes aux normes québécoises seront acceptables en Saskatchewan, mais que le contraire sera très rarement vrai. Par ailleurs, en raison de ces restrictions, le prix d’une ligne téléphonique conçue pour le Québec ne serait pas compétitif par rapport à celui d’une solution conçue pour la Saskatchewan.

Malgré toutes les informations disponibles, le défi consiste à traduire ces réglementations et à les appliquer à votre espace de travail surélevé. C’est pourquoi nous vous recommandons de contacter l’un de nos experts en sécurité en hauteur, qui possède les connaissances, l’expertise et l’expérience nécessaires pour s’assurer que votre toiture va au-delà de la conformité et garantit une sécurité totale pour les travailleurs en hauteur.

Au-delà de la conformité : Une vue d’ensemble de nos solutions de sécurité pour les garde-corps

Les garde-corps sont une solution essentielle pour assurer la conformité des rampes de toit sur les bâtiments commerciaux canadiens. En fonction de vos besoins, les solutions ci-dessous peuvent vous aider à franchir les premières étapes de la mise en conformité et à assurer la sécurité des travailleurs en hauteur.

Garde-corps de sécurité de toit non pénétrants

Produits Gardcheck-RoofBarrier 5001 SERIES

La série RoofBarrier comprend un système de garde-corps non pénétrant, auto-ballasté, qui se présente sous forme de composants modulaires pré-assemblés pour faciliter le montage sur site. Cette conception élimine la nécessité de pénétrer la membrane du toit pendant l’installation, ce qui permet de réaliser d’importantes économies de temps et d’argent. En outre, il n’est pas nécessaire d’apporter des modifications à la membrane du toit après l’installation, par exemple en rebouchant les trous faits par une solution pénétrante. Rationaliser le processus tout en garantissant la sécurité des toits.

Garde-corps de sécurité pour toit fixe

Garde-corps fixe en aluminium à montage inférieur

Le système de garde-corps de sécurité pour toits fixes est livré sous forme de composants modulaires pré-assemblés pour un montage simple sur site. Conçu pour être polyvalent, il peut être monté en toute sécurité sur des parapets en béton ou en acier, avec des options de montage latéral ou supérieur, ce qui simplifie le processus d’installation tout en offrant des solutions de sécurité durables pour les zones de travail surélevées.

Bumplines et systèmes de lignes d’avertissement

Série RoofLine

Le système RoofLine offre une solution pratique pour les situations nécessitant un accès au toit sans proximité directe avec le bord du toit. Il sert de ligne de sécurité, empêchant les travailleurs de s’approcher des zones où des chutes pourraient se produire. Cette approche permet non seulement d’améliorer la sécurité en éloignant le personnel des zones dangereuses, mais aussi de minimiser le besoin de systèmes de garde-corps, ce qui constitue une alternative rentable pour la gestion de la sécurité sur les toits.

Garde-corps de trappe de toit

TrappeBarrière

Ce système de garde-corps modulaire, disponible en version non pénétrante ou fixe, entoure la trappe pour fournir un point d’entrée et de sortie sécurisé au personnel accédant au toit par l’échelle d’accès à la trappe. Associé à une porte, il permet à la trappe de toit de rester ouverte pour faciliter l’utilisation par les couvreurs et les sous-traitants, garantissant ainsi la sécurité sans entraver le déroulement des opérations.

 

Découvrez Skyline – Travail en hauteur. Elevated Safety.™

Ne découvrez pas la sécurité par hasard. Travaillez avec Skyline Group dès aujourd’hui et allez au-delà de la conformité pour atteindre une véritable sécurité sur les toits. Pour commencer, parcourez notre gamme complète de solutions de sécurité pour les toits. Alternativement, nous contacter pour organiser une consultation sur la sécurité sur site.

Share this article

Related Articles

Sécurité des toits : Réglementation canadienne et bonnes pratiques

Si vous êtes gestionnaire ou propriétaire d’un bâtiment commercial au Canada, vous devez naviguer dans l’un des paysages législatifs les plus diversifiés d’Amérique du Nord. ...
Read More

Comprendre les différents types de matériaux de toiture commerciale

Comprendre les différents types de matériaux de toiture commerciale peut s’avérer difficile. Cependant, prendre le temps d’apprécier pleinement les différences entre eux peut aider les ...
Read More
top sky view of commercial building rooftop

Les avantages des solutions modulaires de sécurité sur les toits

Dans toute l’Amérique du Nord, les gestionnaires immobiliers et les propriétaires de bâtiments commerciaux adoptent des solutions modulaires de sécurité sur les toits à l’échelle ...
Read More

CONTACTEZ-NOUS

Pour en savoir plus sur nos capacités.
Pour demander un devis.
Pour en savoir plus sur nos services.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

roof railing

TÉLÉCHARGER

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le Google Politique de confidentialité et Conditions d’utilisation  appliquer.
roof railing

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

DOWNLOAD

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.